Cacaoyer

Le cacaoyer

Le cacaoyer est un arbre de forêt tropicale que l’on cultive dans les régions chaudes et humides de part et d’autres de l’équateur.
Initialement découvert en Amérique latine, les colons exportèrent cet arbre et le plantèrent dans leurs colonies. Il est donc normal de retrouver des cacaoyers en Amérique, Afrique, mais aussi en Asie.


Son apparence et ses caractéristiques
Cultivé le cacaoyer ne doit pas dépasser 5 mètres de haut, mais il atteint jusqu’à 10 mètres à l’état sauvage. Son écorce est fine et tachée de blanc-gris. Ses fleurs blanches poussent sur le tronc et les branches principales, mais ne sont pas présentes sur les rameaux. Inodores, et de petites tailles (1cm), ces fleurs sont pollinisées par les insectes.
Un cacaoyer compte plus d’un million de fleurs par an pouvant générer chacune une cabosse. Cependant de nombreuses fleurs sèchent et meurent sans donner de fruit. Seul 1% des fleurs de l’arbre donneront des cabosses.


Le rendement et sa production

Les cacaoyers cultivés produisent en moyenne quatre-vingt cabosses par an. La maturité ne s’obtient qu’après un délai de 4 à 6 mois. On détermine si une cabosse est mûre selon l’évolution de sa couleur et de sa forme.

Le cacaoyer est certes présent à l’état naturel, mais est cultivé sur plus de 5 millions d’hectares. Plus de 80% de la production mondiale provient de petites exploitations familiales de moins de 5 hectares. Nous assistons aujourd’hui à la création de systèmes de coopératives visant à unir les petits et moyens planteurs pour leur garantir des revenus tout au long de l’année.

Le cacaoyer est planté sur des terres profondes et fertiles entre 0 et 700 mètres d’altitude dans les zones à pluviosité. Il ne nécessite pas un travail de fond énorme sur le terroir. Il est donc à la portée de toutes les exploitations de petites tailles. Armées de courage, ces familles défrichent les forêts, et plantent des graines qui produiront leur première récolte dés la troisième année.

cacaoyer

La durée de vie d’un cacaoyer
Un cacaoyer produit généralement des cabosses pendant une quarantaine d’années. Les rendements diminuent au bout de trente ans car les plantations vieillissent et s’affaiblissent. Les sols sont appauvris et les maladies se multiplient.
Il est donc de pratique courante d’abandonner ses cacaoyers pour en replanter d’autres à quelques kilomètres.

 


 

Découvrez d’autres articles sur le chocolat