L'art de fabriquer nos bonbons de chocolat

L'art de fabriquer nos bonbons de chocolat

Catégories : Chocolaterie Weiss

Le bonbon de chocolat Weiss reflète l’âme du chocolatier. Il est incontestablement la friandise la plus attractive et gourmande que vous pouvez trouver dans nos vitrines. Mais c’est aussi un inépuisable objet de créativité et d’expérimentation qui exprime toute la sensibilité de l’artisan qui l’a imaginé… et révèle tout son talent ! 





Un produit unique 

Innovateur dans l’âme, Eugène Weiss a été le premier à associer différents terroirs de fèves pour créer des arômes subtils et délicats. En 1926, il crée le Napolitain, petit moulage de chocolat rapidement devenu indispensable à l’accompagnement d’un café. Suivront dans les années 1930, la Nougastelle et la Nougamandine, deux douceurs mariant le fondant du praliné au craquant de la nougatine et il ne s’arrêtera pas là dans la confection de ses bonbons de chocolat.

Chacune de ses créations est conçue comme un véritable bijou de chocolat : sélectionnant soigneusement les fèves les plus nobles, Eugène les travaille, les transforme et tel un joyau habilement taillé, le cacao devenu chocolat dévoile tout son potentiel aromatique. Comme on monte un bijou, Il associe alors les saveurs pour qu’en une subtile harmonie, le chocolat se change en confiserie. 

Il est constitué d’une pâte (plus communément appelée « fourrage ») et enrobé d’une couche de chocolat. Du fait de sa petite taille et de son poids léger, il se déguste en une ou deux bouchées, mais il faut toujours prendre le temps de les savourer. 

Chaque bonbon de chocolat Weiss se distingue par sa recette unique et par le mariage de ses ingrédients parfois exotiques ou inattendus. Des plus iconiques aux plus traditionnels, ces bonbons vont vous surprendre. 

Le fourrage : finesse et gourmandise

Le fourrage des bonbons de chocolat Weiss est plein d’audace : ganaches parfumées, pralinés onctueux, nougatines craquantes, fondants aux pulpes naturelles de fruits…. Une large palette de goûts fruités et suaves pour satisfaire nos clients les plus gourmets ! Et qui permettent tous les mélanges, des plus classiques aux plus sophistiqués. Mais toujours d’une incomparable gourmandise. Les amateurs apprécieront le caractère du chocolat noir, ses arômes et fruits secs, ou encore l’onctuosité des pralinés.

L'enrobage 

L’intérieur du bonbon est ensuite enrobé de chocolat. Un savoir-faire de plus d’un siècle et une inventivité depuis toujours. C’est cet enrobage qui donne au bonbon sa beauté et sa convoitise. Chocolat noir ou au lait, de forme géométrique, l’enrobage permet aussi à l’artisan chocolatier d’exprimer sa créativité. 

Texturé ou surmonté d’un ingrédient qui indique la nature du bonbon, la bouchée s’habille de feuille d’or, d’un grain de café, d’une perle de sucre, d’un fruit sec ou de graines croquantes. Les chocolats liquoreux sont généralement enveloppés d’une fine feuille d’aluminium. Sans oublier que la décoration se fait du bout des doigts ou de la fourchette. Toutes les décorations sur nos bonbons de chocolat sont faites minutieusement, une à une, à la main.

Le bonbon délicat est alors finalement déposé dans un écrin raffiné, à offrir ou pour se faire plaisir.

L’association de toutes ces formes et de toutes ces couleurs composent des assortiments magnifiques, dignes des plus beaux damiers !

Un nom avec une touche chocolatée

Chaque chocolatier attribue un nom à toutes les références qui composent ses ballotins. Palet Or Noir, Reine de Pistache, Désir Framboise, Fedorah Noir, Le Jasmin, Carré Santarem, Caramel Tendre… sont autant de noms évocateurs qui préparent l’amateur de chocolats Weiss à la dégustation, tout en sollicitant son imaginaire.

La dégustation d’un bonbon précieux stimule tous les sens et c’est ce qui donne à cette parenthèse enchantée un caractère exceptionnel !

Nos bonbons au chocolat Weiss stéphanois séduisent bien au-delà de nos frontières, les petits comme les grands.